championnat de france Elite 2017

Squash : championnats de France Elite à Vendargues

 PETRUCCI

Petrucci et Mattei au top

 MATTEI FABRICE

Les championnats de France Elite, regroupant les seize meilleurs joueurs de l’hexagone, se disputaient ce week-end à Vendargues. Pour la première fois, deux insulaires étaient qualifiés pour cette compétition nationale. Le Balanin Antoine-Camille Petrucci (n°16 fra), 10eme lors de ces championnats en 2014, faisait son retour parmi l’élite après deux ans d’absence. L’Ajaccien Fabrice Mattei (n°21 fra), qui a intégré récemment le rang de 1ere série nationale (top 32 français), faisait lui son baptême du feu à ce niveau.

En l’absence du champion du monde 2015 Greg Gaultier et du n°2 français Mathieu Castagnet, la compétition s’annonçait ouverte. Le Montpelliérain Greg Marche et le Cristolien Lucas Serme avaient néanmoins les faveurs des pronostics pour la victoire, alors que les deux Corses se positionnaient en outsiders.

Le 1er tour s’annonçait difficile pour les insulaires opposés à deux grands espoirs du squash tricolore. Antoine-Camille Petrucci, face à Benjamin Aubert (n°11 fra), concédait une défaite logique en trois jeux, tout comme Fabrice Mattei, face à l’autre espoir Victor Crouin (n°10 fra) sur ce même score. Reversés dans le tableau 9/16, l’objectif était désormais de finir à la meilleure place possible pour les deux hommes. Petrucci partait au combat face à Yann Perrin (n°10), se blessant même à l’épaule lors d’un choc, mais il poursuivait et poussait le Mulhousien dans ces derniers retranchements pour arracher la décision dans le 5eme jeu. Par la suite, il concédait une défaite en trois jeux face à Johan Bouquet (n°9), mais terminait brillamment son parcours par une nouvelle « perf » face à Jérôme Dadot (n°20). Avec deux « perfs » pour deux défaites, le Piaf : « Très heureux de retrouver le haut niveau. » avait parfaitement rempli son contrat pour terminer à une très belle 11eme place.

Pour Fabrice Mattei : « Jeté dans la fosse aux lions ! », la donne était plus compliquée. Valeureux comme à son habitude, le joueur de Mezzavia livrait lui aussi de jolis combats face à ses adversaires. Enzo Corigliano (n°15), tout d’abord, contre qui il parvenait à rivaliser durant deux jeux avant de lâcher prise pour s’incliner finalement en quatre manches. Le forfait de Yann Perrin lui permettait de passer un tour, et d’affronter pour son dernier duel le jeune Parisien Rohan Mandil (n°18). Malgré une première manche empochée (11-4), il ne pouvait tenir la cadence et s’inclinait en quatre manches. Le Cristolien Lucas Serme s’offrait un premier titre de champion de France en dominant Greg Marche en finale (3-2), et de leur côté, Antoine-Camille Petrucci terminait 11eme et Fabrice Mattei 14eme. Pour la première fois, la Corse, plus petite ligue de l’hexagone, plaçait deux de ses représentants parmi les meilleurs. Une sacrée double performance, qui met en lumière le squash insulaire de plus en plus présent au haut niveau national.

Sponsors

leclerc  logo ctc 80   douglas siegel  100px-blason ville_fr_l_le-rousse_haute-corse.svg  otsi ir  100  ARS corse 124 71  telepaese2   hh